Test Express Rétro – Eye Of The Beholder PC

La cité de Waterdeep a un terrible problème dans son système d’égouts. Le roi très inquiet de la tournure des évènements, et ne sachant plus quoi faire, décide de faire appel à un groupe d’aventuriers afin qu’ils pénètrent dans le réseau labyrinthique sous la ville.

Vous débutez donc à la tête d’un groupe de 4 personnages dont vous pourrez créer les caractéristiques dès le début du jeu. Le jeu se base sur la 2e version des règles de Donjons et Dragons, précisemment dans Forgotten Realms (Les mondes oubliés), se qui vous donnera accès à des aventuriers multi classés. Héritier direct du célèbre Dungeon Master, le jeu de Westwood Studios en reprend les principes en améliorant certains. Tout au long des 12 niveaux, vous devrez gérer la faim de vos aventuriers et penser à les reposer régulièrement pour qu’ils puissent se soigner efficacement. Vos personnages augmenteront leurs compétences et vous trouverez de nouveaux équipement et parfois même de nouveaux compagnons, le groupe pouvrant contenir 6 personnages. Le positionnement dans le groupe est aussi important qui qui reçoit les coups, attaque à distance, etc. Les niveaux variés et habités de créatures féroces arborent des décors différents et très agréables. Vous serez tout de même parfois totalement perdus dans les méandres des couloirs alors un bon conseil, armez vous d’un papier et d’un crayon et surveillez la boussole!

Présenté en VGA 256 couleurs, la version PC de Eye Of The Beholder est sans doute la plus aboutie graphiquement de tous les portages. C’est la version testée ici et celle qui mérite toute votre attention.

L’introduction du jeu

Voici le jeu abordé dans un des live Twitch de #MicroGaming, enjoy !

Jérémie "rEdrUm" Marsin

Imbibé par le jeu vidéo sur micro depuis le début des années 80, rEdrUm est un vieux routard du joystick ! Ne pouvant pas se séparer des ses précieux Commodore, il passe quand même du temps à jouer sur consoles et PC. Machines de prédilection : Amiga 500 et Commodore 64.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.