Après une campagne réussie proposant des coques neuves pour le Commodore 64, c’est au tour d’un de ses descendants le puissant Amiga 1200 d’obtenir une deuxième chance. Philippe Lang, un français nostalgique de sa machine préférée, a démarré il y a 2 semaines une campagne audacieuse sur kickstarter dont le but est de pouvoir mettre en place tout le processus de moulage de coques neuves pour le micro 32bits. En effet, contrairement au projet Commodore 64 dont nous parlions plus haut, Philippe n’a pas les moules d’usine afin de réaliser le projet, cela explique pourquoi la somme demandée de 125 000 euros semble élevée, elle est en fait tout à fait justifiée. On apprend dans cette très intéressante interview que le simple processus de recréer des moules couterait dans les 80 000 euros !

Différentes options de soutien s’offrent à vous, le montant minimum étant de 20 euros (28$ CAD) pour obtenir de petites pièces optimisées pour votre Amiga telle qu’une trappe d’extension avec grille d’aération ou une trappe avec emplacement DVI si vous avez une carte Indivision par exemple. Afin d’obtenir une coque complète, comportant plein de raffinements (emplacement pour l’écran LCD du HxC, port Compact Flash supplémentaire, …), il vous faudra donner au moins 79 euros (113$ CAD) et vous aurez le choix entre 11 couleurs. Des modèles éditions limitées sont aussi disponibles pour des sommes assez élevées allant jusqu’à 329 euros (472$ CAD) pour la Limited Gold Edition, c’est le prix de l’exclusivité ! Une mention spéciale pour l’édition Titan et la Red Sector qui sont vraiment très belles. Si vous optez pour une des ces éditions limitées vous aurez le droit à des cadeaux supplémentaires.

Petit bonus sympathique : à l’instar de certaines machines de l’époque des signatures des personnes importantes ayant participé au développement de l’Amiga seront gravées dans le fond de la coque !

Il y a beaucoup de différentes façons de soutenir financièrement le projet et je vous laisse juger tout cela par vous même sur la page kickstarter dédiée !