Grâce au SNES-Tap, les Save States arrivent sur Super Nintendo

Les retrogamers que nous sommes avons tous connu la difficulté extrême des jeux du bon vieux temps, et comme si cela ne suffisait pas certains d’entres eux n’offraient même pas de système de sauvegarde ni même un mot de passe pour reprendre le jeu là où nous l’avions laissé. Heureusement l’émulation est venue aider à résoudre ce problème en créant les Save States. Cette fonctionnalité toute simple permet en effet de prendre une image de la mémoire de la console à un moment précis afin de pouvoir recharger l’état exact du jeu quand vous reprenez la partie. Une façon de tricher un peu en quelque sorte … Mais cela m’a permis plus d’une fois de finir des jeux qui dépassaient mon niveau de compétence ! Plus récemment les Save States ont fait leur apparition sur les cartouches flash, telles que l’Everdrive, rendant ainsi accessible la fonctionnalité sur le vrai matériel.

Non content de cette situation, Evan Custodio s’est décidé à créer la SNES-Tap une carte additionnelle pour le port d’extension de la Super Nintendo afin de pouvoir utiliser les Save States sur n’importe quel jeu original joué sur une vraie Super Nintendo ! Encore en développement, vous pouvez commander la carte et vous en servir si vous avez tout de même un minimum de compétences techniques car elle nécessite l’utilisation d’un FPGA qui viendra controller le tout et sera capable de lire dans la mémoire de la 16 bits de Nintendo. Le projet étant disponible sur GitHub, les plus geeks d’entre vous auront l’opportunité de participer aussi au développement si cela vous tente !

Si vous vous sentez prêt à relever le défi, c’est sur cette page qu’il faut commander. En attendant, voici une vidéo de présentation de la bête en action.

Source : RetroCollect

Jérémie "rEdrUm" Marsin

Imbibé par le jeu vidéo sur micro depuis le début des années 80, rEdrUm est un vieux routard du joystick ! Ne pouvant pas se séparer des ses précieux Commodore, il passe quand même du temps à jouer sur consoles et PC. Machines de prédilection : Amiga 500 et Commodore 64.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.