Basée sur l’architecture de l’Amiga 1200, l’Amiga CD32 fut annoncée en juillet 1993 et était considérée comme étant la première console 32bits équipée d’un CD-ROM. Il était possible d’adjoindre divers accessoires notamment un ensemble clavier/souris/lecteur de disquettes qui la transformait alors en un véritable Amiga 1200.

Commercialisée en septembre de la même année en Europe, en Australie puis au Canada, elle ne fut jamais officiellement vendue aux USA suite à une décision de justice en rapport avec une violation de brevet.

Commodore n’étant déjà pas en très grande forme, cette mésaventure judiciaire aura certainement fini de les achever. Un problème d’approvisionnement des composants vint aussi plomber les ventes décevantes de la machine. La fermeture du constructeur en avril 1994 mettra fin définitivement à la production.

Malgré la bonne adoption de la machine par les fan de la marque, les 100.000 unités vendues (en Europe) en font une pièce désormais plutôt rare, et assez chère sur le marché de l’occasion.

La CD32 fut l’hôte de nombreux portages de jeux Amiga de la même époque dont les excellents Alien Breed, Xenon 2, Superfrog ou bien encore UFO Enemy Unknown.

Bien que capable d’afficher 256 couleurs simultanément grâce au chipset AGA, à l’instar de l’Amiga 1200, peu de jeux utilisèrent cette technologie.

Superfrog

Superfrog

UFO - Enemy Unknown

UFO – Enemy Unknown

Alien Breed - Tower Assault

Alien Breed – Tower Assault

Xenon 2 - Megablast

Xenon 2 – Megablast