125 bougies pour Nintendo !

On a déjà raté l’anniversaire de la Dreamcast (mais n’ayez crainte on se rattrapera), mais on ne va pas rater les 125 ans du dernier véritable constructeur là depuis les tous débuts de l’industrie. Eh oui, lorsque la Magnavox d’Odyssey, et conçue par Ralph Baer ce génie mental, est sortie en 1972, elle disposait d’un fusil optoélectronique conçu en collaboration avec… Nintendo ! N’oublions pas qu’après les cartes à jouer Hanafuda, la compagnie de Kyoto s’est lancée dans le marché du jeu et les armes utilisant la technologie pré-citée ont eu un immense succès.

magnavox-odyssey-1tl200-shooting-gallery_www1

Pour parler plus concrètement de jeux vidéo, j’aimerai rappeler que Nintendo n’a PAS créé l’industrie du jeu vidéo domestique mais l’a ressuscitée avec sa Famicom / NES car après le krach de 1983, le public n’avait plus vraiment confiance mais grâce à la poigne de fer de son président et une politique de royalties assez infâme (je schématise mais grosso modo c’est le topo) ne permettant qu’aux développeurs qui le veulent et qui le peuvent vraiment de faire des jeux qui seront de qualité en ajoutant bien-sûr les softs de Nintendo qui sont de haute volée avec notamment Super Mario Bros. en 1985 de Shigeru Miyamoto qui a éblouit tout le monde.

À partir de là, le chemin était tout tracé et à part quelques écarts nommés Nintendo 64, Game Cube et Wii U (non le Virtual Boy n’est pas un écart dans la philosophie de Nintendo), la société se porte bien et a encore de beaux jours devant elle même si elle capitalise un peu trop sur ses marques phares mais qui peut lui en vouloir si ça se vend ? On regrettera juste que la date anniversaire coïncide, à quelques jours près, malheureusement avec la date de décès de son ancien président, Hiroshi Yamauchi, lui qui a tant fait pour faire avancer les choses.

D’ailleurs si vous désirez en savoir plus, nous ne saurions que trop vous conseiller les trois volumes de l’Histoire de Nintendo ainsi que la biographie d’un autre génie Gunpei Yokoi tous écrits par Florent Gorges et disponibles aux éditions Omaké Books (qui fêtent leur quatrième anniversaire en ce moment).

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.