Évaluation de jeux vidéo par Protégez-vous en 1983

Chronovision_Protégez-vous_nov1983

En 1983, quelques mois avant le fameux “crash” du jeu vidéo que seuls les Américains ont connu, la revue Protégez-vous a réalisé une première évaluation assez approfondie sur les consoles ainsi que les jeux disponibles à ce moment-là au Québec.

Dans ces 22 pages, tout est passé au crible : les consoles du moment (l’Atari 2600 et 5200, Colecovision, l’Intellivision II, Leisure-Vision, Vectrex, le clone Gemini de Coleco, les manettes, une partie du catalogue de jeux (les bons et mauvais choix par classification), et ce, entrecoupés de textes explicatifs et de réflexions.

D’ailleurs, vous découvrirez, à quelques exceptions près, que presque rien n’a changé durant la relative courte histoire du jeu vidéo : le phénomène des prix des jeux et des accessoires, les valeurs véhiculées c’est-à-dire par l’apprentissage ou la violence dans les jeux et l’ergonomie. Ce qui a changé, probablement grâce aux lois et la protection du consommateur, c’est la garantie limitée de seulement quelques mois sur les consoles.

Surtout, il faut se remettre dans le contexte du début des années 1980, les jeux vidéo était encore relativement nouveaux, donc dans l’article on supposait bien des choses (comme l’Atari 2600 qui deviendrait un ordinateur avec l’ajout d’équipements), mais qui ne se sont jamais concrétisés ou bien avec le recul, l’histoire s’est déroulée autrement.

Dans un des encadrés, il y a une mention que la console Atari 5200 ne sera pas distribuée au Québec. Cependant, quelques années plus tard, le magasin Toys R Us, peut-être dans un contexte d’écoulement de stock, l’a vendu au prix de 89,95$. D’ailleurs, j’en parle dans ce précédent article : Chronovision – Toys « R » Us en décembre 1986 et Atari 5200

La numérisation de cette évaluation m’a été demandé depuis plus de 5 ans, donc il n’est jamais trop tard pour bien faire! Bonne lecture!

Lien : Évaluation de jeux vidéo par Protégez-vous novembre 1983 (PDF 4.40 Mo)

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.