Seulement à l’état de prototype et d’art conceptuel pour le moment, la RetroFreak, celle que l’on compare à la RetroN 5, permet de jouer à rien de moins que 11 consoles ! En effet, en plus des sacro-saintes NES, Famicom, Super Nintendo, Super Famicom, Mega Drive, Genesis, Game Boy, Game Boy Color et Game Boy Advance, le tout en NTSC comme en PAL, le constructeur japonais Cyber Gadget a décidé de rajouter une machine que les retrogamers les plus puristes apprécieront, la PC Engine (prononcée “Henjine” et non “Henjaïne” comme on l’entend trop souvent). La RetroFreak sera bien évidemment compatible avec les HuCard japonaises, mais aussi leurs homologues américaines de la TurboGrafX 16, et aussi les cinq jeux de la SuperGrafX.

Aucune date de sortie pour le moment et on imagine que l’état peu avancé de la machine en est la raison. Vivement qu’un lecteur de CD soit intégré à ce type de machine pour qu’elles deviennent des 115 in 1 comme les cartouches pirates qui existent sur Famicom ! Et par pitié, chers développeurs, incluez un bouton “Eject” pour la préservation et l’intégrité physique de nos chères cartouches !